La Société d’histoire des Filles du Roy vous invite dans le cadre des festivités du 350e de Varennes, à incarner votre ancêtre, il y aura une activité à cet effet avec les Filles du Roy pour la journée de la Femme le 8 mars 2022.

2 commentaires sur « Incarnez votre ancêtre »

  1. Bonjour. Je voulais connaître la liste des filles du roy à Varennes. Selon Yves Landry, il n’est pas mentionné que Jeanne Chartier, marié à Thècle-Cornélius Aubry, y a habité. Après Lachenaie, le couple s’est établi à l’Ile Ste-Thérèse. Est-ce que Jeanne Chartier est dans votre liste? Merci. Bon succès dans votre organisation.

    J'aime

    1. FILLES DU ROI, MÈRES DE LA NATION QUÉBÉCOISE »
      Entre 1663 et 1673, le roi de France a parrainé environ 800 jeunes femmes – les « Filles du roi » – pour qu’elles se rendent en Nouvelle-France afin de se marier, fonder une famille et coloniser le territoire. La descendance de ces femmes et de ces hommes sera connue sous le nom de Canadiennes et de Canadiens.
      Liste des filles du Roy de Varennes.

      Louise André, elle épouse en 1672 à Boucherville, Nicolas BOSSU dit le Prince. Au recensement de 1681, le couple est établi à Varennes. Louise décède en décembre 1687 à l’âge de 60 ans, le corps est inhumé à Boucherville. Le couple est sans postérité.

      Jeanne Braconnier, elle épouse en septembre 1673 à Québec, Crespin THUILLIER dit Latour (veuf de Marie-Madeleine Canard) pour lui il s’agit d’un second mariage avec une Fille du Roy. Le couple s’établit à Varennes et deux enfants naissent de cette union. Après la mort de son époux, elle épouse en secondes noces en 1675 à Boucherville, Charles ÉDELIN. Le couple s’établit à Longueuil et aura 10 enfants.

      Marie-Madeleine Canard, elle épouse en 1671 à Québec, Crespin THUILLIER dit Latour, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières. Le ménage est établi à Varennes et sans enfant, lorsque Marie-Madeleine décède par noyade en octobre 1672, en compagnie de Marguerite Sellerin. Les sépultures ont lieu à Boucherville.

      Michelle Charlier, arrivée en 1668, elle épouse en premières noces Massé BESNIER en 1668, le couple aura 5 enfants. En secondes noces, elle épouse en 1684 Laurent CASTEL, sans enfant. En troisièmes noces, elle épouse en 1710 à Varennes, Louis PETIT, sans enfant. Michelle est inhumée à St Sulpice en 1729.

      Catherine Clérice, elle épouse en octobre 1671 à Québec, Jacques LUSSIER, veuf d’une autre Fille du Roy, Charlotte Lamarche. Le couple vit à Varennes et aura 12 enfants. Catherine décède en 1715 à Varennes.

      Marguerite Collet, elle épouse en novembre 1670 à Boucherville, Jacques BISSONNET. Le couple demeure à Varennes et a 16 enfants. Marguerite décède et est inhumée à Varennes en 1730.

      Catherine Fournier, arrivée en 1670, elle épouse en 1670 à Montréal, Mathurin MERCADIER, ménage établi à Montréal, le couple aura 2 enfants. En secondes noces, elle épouse en 1672 à Montréal, Jean Bousquet, ménage établi à Varennes, 11 enfants. En troisièmes noces, elle épouse en 1712 à Montréal, François MARTIN dit Langevin, sans enfant. Michelle est décédée à Repentigny en 1726.

      Anne Girard, elle épouse en 1665 à Château-Richer, Nicolas DAUDELIN. Le couple est établi à Château-Richer et a 4 enfants. Par la suite, on retrouve Anne à Varennes puisqu’elle y est inhumée en 1710. Après le décès de son mari survenu 1699, Anne prend la direction de Varennes, puisque 2 de ses enfants y demeurent : René marié à Marguerite Collet et sa sœur jumelle Anne qui a épousé René Provost.
      Françoise Guillin, arrivée en 1668, un contrat de mariage est annulé la même année avec Gilles MASSON. Elle épouse en premières noces en novembre 1668 à Montréal, André TRAJOT. Ménage établi à Varennes, sans postérité. Elle épouse en secondes noces en 1709 à Montréal, Claude ROBILLARD. Ménage établi à St-Sulpice, sans postérité. Françoise décède en 1732 à St-Sulpice.

      Catherine Isambert, elle épouse en septembre 1673 à Québec, Louis DENIS dit Lafontaine, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières, qui était veuf de Marguerite SELLERIN. Le ménage est établi à Varennes, sans postérité. Elle décède entre 1679 et le recensement de 1681.

      Anne Julien, elle épouse en novembre 1668 à Montréal, Nicolas CHOQUET dit Champagne, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières. Le couple s’établit à l’Île Ste-Thérèse et le ménage aura 10 enfants. Anne s’éteint à Varennes en 1714.

      Charlotte Lamarche, elle épouse en septembre 1669 à Québec, Jacques LUSSIER. Le ménage s’établit à Varennes, une fille Marie est issue de ce couple, née en février 1671 à Varennes. Charlotte décède des suites de l’accouchement et est inhumée dans l’église de Boucherville en février 1671. Jacques Lussier épouse en secondes noces Catherine CLÉRICE, une autre Fille du Roy.

      Marguerite Lemerle de Hautpré, arrivée en 1671, elle épouse en février 1672 à Montréal, Laurent BORY dit Grandmaison, sieur de La Guillaudière. Le ménage est établi à Lachine, 3 enfants. Le lien avec Varennes vient du fait que Laurent BORY dit Grandmaison est l’un des 5 premiers seigneurs primitifs de Varennes.

      Marguerite Levaigneur, arrivée en 1667, un contrat de mariage est annulé en octobre 1667 avec Bernard DELPÊCHE dit Bélair. Elle épouse en mars 1668 à Montréal, Léonard MONTREAU dit Francoeur, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières. Au recensement de 1681, le couple est établi à Varennes. Une seule fille nait de cette union. Marguerite décède après 1685.

      Jeanne Mansion, elle épouse en octobre 1669 à Québec, Jean CHERLOT dit Desmoulins ancien soldat du Régiment Carignan-Salières. Le couple s’établit d’abord à Verchères, mais en 1686 on retrouve le ménage à Varennes, plus spécifiquement au Cap St-Michel. Le couple aura 12 enfants. Elle épouse en secondes noces en 1712 à Montréal, Vincent TRUDAULT, sans postérité. Jeanne décède en 1728.

      Anne Méry, arrivée en 1669, elle épouse Pierre ABÉROU dit Larose, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières, mais le contrat de mariage est annulé en octobre 1669. La suite de son histoire reste inconnue.

      Madeleine Niel, elle épouse en octobre 1667 à Trois-Rivières, Étienne CHARLES dit Lajeunesse. Le couple s’établit au fief du Tremblay (qui appartient à René Gauthier de Varennes). 12 enfants sont issus de ce couple. Madeleine décède en 1732.

      Nicole Philippeau, arrivée en 1671, elle épouse la même année Mathurin GAUTHIER dit Landreville. Le couple s’établit à Varennes dans l’Île Ste-Thérèse, 17 enfants. Nicole décède en 1716 à Varennes.

      Marguerite Provost, arrivée en 1670, elle épouse vers 1670-1671 à Montréal, Jacques VENNE ou VOYNE. Le ménage s’établit à Varennes dans l’Île Ste-Thérèse, 8 enfants. Elle épouse en secondes noces en 1701 à Varennes, Étienne FORESTIER dit Lafortune (veuf de Marguerite LAUZON), l’union est sans postérité. Marguerite est inhumée à Montréal en 1732.
      Jeanne Quentin, elle épouse en septembre 1673 à Québec, Jean-Pierre CHANAS. Le couple s’établit au fief du Tremblay (qui appartient à René Gauthier de Varennes). 1 enfant Pierre-Michel est issu du couple. En avril 1678 à Notre-Dame de Québec est baptisée Marie Quentin fille d’un père inconnu et de Jeanne Quentin.

      Anne Rivière, arrivée en 1670, contrat de mariage annulé en 1670 avec Jean VINCENT. Elle épouse vers 1676 à St-Ours, Jean SÉLEURIER dit Deslauriers, ancien soldat du Régiment Carignan-Salières. Le couple s’établit d’abord à St-Ours, puis à Varennes. Jean SÉLEURIER décède à Varennes en 1712 et Anne y est inhumée également en 1732. Le couple est sans postérité.

      Marguerite Sellerin, elle épouse en octobre 1671 à Québec, Louis DENIS dit Lafontaine, ancien soldat du régiment Carignan-Salières. Le couple demeure à Varennes et sans enfant, lorsque Marguerite décède par noyade avec Marie-Madeleine CANARD en octobre 1672.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s